Comment faire le nettoyage moquette?
baignoire-porte-1.jpgbaignoire-porte-2.jpgbaignoire-porte-3.jpgbaignoire-porte-4.jpgbaignoire-porte-5.jpg

Méthodes utilisées pour le nettoyage de moquette à sec

Plusieurs croient encore que lorsqu’on effectue un nettoyage moquette à sec, aucun liquide n’est utilisé. Toutefois, toutes les méthodes que l’on considère comme des nettoyages à sec de moquette utilise de l’eau, de l’humidité, du savon ou des liquides nettoyants.

  • La mousse sèche :

Cette méthode consiste à appliquer un shampooing sur votre moquette et à le laisser sécher. Une fois sec, sans aucun rinçage, on gratte avec une brosse et on aspire le shampooing séché et les particules de saletés qu’il emprisonne. Il est à noter que cette méthode n’est pas très répandue puisque plusieurs fabricants de tapis et moquettes ne la recommande pas.

  • La poudre absorbante :

Il suffit de saupoudrer une poudre biodégradable, humide et absorbante (vendue dans les magasins spécialisés) sur la moquette et laisser sécher quelques heures. Ensuite, on doit frotter la moquette et aspirer tous les résidus qui s’en dégage. Cette méthode n’est toutefois pas très efficace.

  • Le tampon absorbant :

Cette méthode implique la pulvérisation d’un nettoyant liquide sur le tapis. Ensuite, à l’aide d’un bonnet ou d’un tampon absorbant fixé à une machine à axe rotatif, on frotte la moquette et on l’éponge du même coup. Le principal inconvénient de cette méthode est qu’il faut laisser un certain temps pour que la moquette sèche complètement. De plus, le nettoyage moquette ne se fait qu’en surface et non pas en profondeur, il ne permet donc pas de nettoyer les taches en profondeur et d’extraire les mites et acariens incrustés plus loin dans la moquette.

Bref, il existe quelques méthodes de nettoyage moquette sec, mais elle ne sont pas très efficaces. Pour un nettoyage moquette en profondeur, le nettoyage moquette vapeur demeure sans contredit la meilleure des techniques développées à ce jour.